Macarons : erreur à ne pas faire #4

On peut faire des dizaines de fournées de macarons et maîtriser parfaitement la recette, si on oublie UNE chose, cela fait tout capoter. C’est ce qui m’est arrivé récemment.

J’ai fait l’acquisition d’un tamis professionnel qui me permet de gagner beaucoup de temps sur la phase de tamisage des poudres. J’ai donc voulu tester ce tamis le jour de mon achat. Grossière erreur de ma part !

Ceux qui sont des pros des macarons ont sûrement déjà compris ce que j’ai commis comme erreur.

NE JAMAIS FAIRE DES MACARONS SUR UN COUP DE TETE !! Des macarons, ça se prépare !! et ça se mérite !!

Il faut séparer les blancs d’oeufs plusieurs jours à l’avance pour les laisser vieillir, de façon à ce qu’ils ne « grainent » pas lors de leur montée.

Et c’est justement ce qui s’est passé pour moi. Le temps que mon sucre monte en température, mes blancs sont trop montés et ont « grainé ». Je me suis retrouvé avec une meringue italienne trop ferme. Evidemment je ne l’ai pas vu, j’ai même cru que j’avais bien réussi mes macarons. Quelle désillusion à la sortie du four…

DSC_2101

%d blogueurs aiment cette page :