Liebster Award

L’auteur du blog « Les Petits Gâteaux de Papa » vient de me tagguer, étant solidaire car moi aussi jeune papa, je ne peux m’empêcher de répondre à ses 11 questions.

1. Pourquoi avoir fait un blog ?

Pour partager mon expérience, mes succès, mes échecs, garder une trace de tout mon travail.

2. Depuis quand la cuisine est-elle une passion ?

Depuis ces 5 dernières années j’étais de plus en plus derrière les fourneaux. J’adore faire des recettes que j’aime manger (normal). Mais c’est vraiment quand je me suis mis à pâtisser que la passion est née. Depuis on ne m’arrête plus !

3. Sucré ou salé ?

Définitivement sucré !

4. Recette favorite ?

Ma tarte au citron meringuée (adaptée de la tarte au citron de Christophe Felder), mais les éclairs au chocolat arrivent en deuxième position très près derrière 🙂

5. Dernière recette ratée ?

J’ai voulu réaliser récemment la tarte mousse au chocolat de Christophe Felder. Elle était réussie, mais je l’ai tuée en la mettant au frais, cela a rendu la « mousse » dure, bref un ratage complet !

6. Dernier achat pour la cuisine ?

Des cercles à tarte et tartelettes.

7. Un prochain achat prévu ?

Non, mais des moules à demi-sphères me tentent bien…

8. Vos autres passions ?

Ma femme et ma fille

9. Une qualité ?

La persévérance. (Merci les macarons ^^)

10. Un défaut ?

Colérique. (Merci les macarons ^^)

11. Un petit mot pour la fin ?

Content de voir que mon travail plaît, j’espère aider ainsi plein de monde !

Publicités

Défi

L’émission « Le meilleur pâtissier » commence ce soir sur M6. L’occasion pour moi de me lancer un défi : réaliser chaque semaine une recette sur le thème de l’émission.

Cette semaine, ça commence fort ! Le thème de la semaine est la tarte. J’ai déjà mon idée de recette.

Alors et vous, que feriez-vous ?

Millionaire’s Shortbead

S’il doit y avoir une liste des recettes régressives, cette recette en fait partie de façon certaine ! Ayant une occasion de fêter quelque chose au travail, et ayant donc des grands gourmands à nourrir, j’ai recherché une recette qui pourrait leur faire plaisir, et à moi aussi ! C’est tout naturellement que je me suis penché vers une recette avec du shortbread, ce petit sablé écossais subtilement salé.

Ayant fait l’acquisition récente d’un cadre extensible, je n’avais plus d’excuse !

Les blogs de Guillemette et de Julie ont été mes sources d’inspiration. Merci Mesdames !

Voici donc la recette pour 40 à 50 parts individuelles (selon la découpe) :

Pour le biscuit : 

60g de sucre
120g de beurre demi-sel mou
180g de farine

Mélanger les ingrédients en commençant par « sabler » à la main le beurre avec le sucre. Terminer en incorporant la farine. Vous devez obtenir un pâton sableux.

Préchauffer le four à 170°C. Abaisser le pâton sur le plan de travail recouvert d’un papier sulfurisé. Travailler la pâte pour : ne pas être trop épaisse (pas plus de 0.5 à 1cm) et rentrer dans le cadre.

Mettre au four pendant 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que le biscuit commence à dorer.

Pour le caramel :

1 boîte de lait concentré sucré (environ 400g)
2 cuiller à soupe de miel neutre
120g de beurre
120g de sucre

Mélanger tous les ingrédients dans une casserole, mettre à fondre sur feu moyen. Quand le beurre est bien fondu, laisser bouillir (mais pas trop), le caramel doit prendre sa coloration, il doit commencer à accrocher à la casserole. Ne jamais cesser de remuer durant toute la cuisson. Pour ma part, cette phase a duré 20 bonnes minutes.

Laisser le caramel refroidir un peu, le touiller de temps en temps pour en vérifier la consistance. Quand il est bien ferme (mais pas trop, il est plus compliqué de le travailler) le « couler » sur le biscuit (toujours dans le cadre). Bien aplanir la surface du caramel, car ensuite on mettra le chocolat directement dessus.

Pour la couverture en chocolat :

200g de chocolat noir

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Le répartir sur la surface du caramel, bien lisser avec une spatule. J’ai choisi d’enlever le cadre (en m’aidant d’un couteau car le caramel colle énormément) avant cette étape; ce n’est pas forcément la meilleure idée. Il aurait peut être mieux valu, afin d’obtenir un résultat plus « net », couler le chocolat et secouer le cadre comme un tamis pour obtenir une surface de chocolat bien plane, et en dernier, une fois le chocolat pris, enlever le cadre. Bref, quand le chocolat est coulé, mettre le « gâteau » au réfrigérateur afin que celui-ci prenne bien.

Comme vous pouvez le constater, je me suis amusé à tracer des dessins comme sur un mille-feuilles. Je trouve que cela ne ressort pas assez; sûrement car je l’ai fait trop tôt et que le chocolat n’avait pas encore assez pris.

Sortir le gâteau du réfrigérateur.

Pour la découpe (partie délicate) :  j’ai fait bouillir une grande casserole d’eau, j’ai plongé ma lame de couteau dans l’eau, séché très rapidement la lame, et effectué mes découpes (soit une grande découpe, soit trois petites en une fois). Dans l’ordre, j’ai commencé par faire toutes les grandes découpes dans le sens de la largeur (il faut bien laver la lame entre chaque découpe).

Attention : si vous tentez de découper « à froid », vous allez écraser le shortbread, car le biscuit est très friable, et le caramel un peu mou, or le chocolat, lui, est très dur.

J’ai donc fini par les petites découpes : chaque « bâton » de shortbread a été découpé en deux puis en quatre. J’avais onze bâtons, ce qui m’a fait 44 portions individuelles. La phase de découpe est un peu longue, mais la patience paye : cette confiserie est un délice !

Mes collègues ont apprécié les « Twix maison » 🙂

Tag !

Ça devait bien finir par arriver, je me suis fait taguer. Le tag m’a été envoyé par Neaira du blog Mademois’El Gato.

Je ne déroge pas à la règle et je me plie au jeu avec un grand plaisir, l’occasion de me présenter un peu plus 🙂

Voici les règles tout d’abord :

1- Poster les règles du jeu
2- Chaque personne taguée doit répondre aux 11 questions
3- Puis trouver 11 nouvelles questions pour les 11 suivantes
4- Choisir les 11 personnes en mettant le lien de leurs blogs
5- Se rendre sur les blogs pour les informer du tag
6- Ne faire aucun tag sans prévenir

Et voici mes réponses aux questions de Neaira :

1. D’où te vient ton inspiration ?
De la communauté (beaucoup beaucoup beaucoup de blogs différents) et des recettes de grands pâtissiers renommés qui m’impressionnent et me font envie. Le blog que je trouve le plus alléchant (recettes mais aussi les photos qui les accompagnent) est celui de Patrick, « Des tartes et des gâteaux« .

2. Pour qui cuisines tu en général ?
Pour ma famille, mes amis, et des fois mes collègues

3. Ton dernier achat en cuisine ?
Un cadre extensible à entremets qui m’a permis/va me permettre de faire des recettes soignées que je vous présenterai bientôt si vous êtes sages 😉

4. Ton dernier achat non cuisine ?
Un stick pour les lèvres. Pas bien intéressant, tout ça.

5. Le premier cadeau sur ta liste de Noël pour cette année ?
« Pâtisserie, l’ultime référence » de Christophe Felder. J’ai pu le feuilleter, et je le VEUX.

6. Le truc que tu ferais si tu pouvais ? (Changer de métier, Voyager…)
Changer de métier, non, j’adore mon métier (je suis informaticien). Je ne ferai pas de ma passion pour la pâtisserie mon métier car c’est un métier trop exigeant, et j’aime bien apprendre à mon rythme.
Si je pouvais j’aimerais bien m’offrir une cuisine à la hauteur de mes expérimentations. La mienne est très petite !

7. Chat ou chien ?
Chien sans aucune hésitation

8. Demain je te dis : je t’embauche pour organiser un buffet pour 30 personnes, tu me réponds quoi ?
Je suis en train de le faire pour 25 personnes, alors no problem !

9. Ton moment favori pour cuisiner ?
Le vendredi soir (en weekend depuis peu, et ça fait des choses à manger le samedi pour le petit déj’)

10. Le dimanche matin idéal pour toi ?
Grasse mat’ car ma fille est très matinale.

11. Le soir de ton anniversaire, super fête ou resto en amoureux ? (ou autre selon l’inspiration ^^)
J’aime bien nous concocter un petit dîner en amoureux à la maison, tout fait maison of course, avec des choses un peu élaborées et succulentes.

Bien, et maintenant, mes 11 questions :

1 – Ta passion pour la cuisine, tu la tiens d’où ?
2 – Quel est ton dessert préféré ?
3 – Ton plat/dessert le plus abouti et dont tu es le plus fier(e) (avec photo ou lien ?)
4 – Où puises-tu le plus pour ton inspiration ?
5 – Si tu devais garder un seul accessoire indispensable dans ta cuisine, lequel serait-ce ?
6 – Pour qui et pourquoi cuisines-tu ?
7 – Ton pire échec rencontré en cuisine, c’est sur quoi ?
8 – Ton dernier achat en cuisine ?
9 – As-tu des critères particuliers quand tu choisis ta future recette ?
10 – Quel est le livre de cuisine de ta bibliothèque que tu utilises le plus et pourquoi ?
11 – Quel est l’accessoire que tu n’as pas dans ta cuisine, et que tu aimerais bien avoir ?

Hop, du coup, je tague des blogs que j’adore (même pas peur) :
Emilie et Léa de Emilie and Lea’s Secrets
M. (???) de Je Dis M.
Cuisinegirl (ça sonne très super hero ça ;-)) de La cuisine de Mimine
Chlo, Thom et Nam de Un goût de trop peu

Pour les bordelais : La cuisinerie des Chartrons

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un magasin qui fait partie des incontournables de la ville de Bordeaux si l’on est un cuisinier/pâtissier averti. Il s’agit de « La cuisinerie des Chartrons », qui,  comme son nom l’indique, prend place du côté du quartier des Chartrons.

C’est un magasin assez petit, mais qui est une vraie caverne d’Ali Baba pour l’équipement de cuisine, ou les denrées un peu particulières (arômes naturels, colorants alimentaires, chocolats de couverture). C’est un peu le genre de magasins où si vous rentrez, vous ressortirez forcément avec quelque chose…

Pour ma part, je suis reparti avec des chocolats de couverture Barry, des sirops « Le temps des mets », et des colorants « Scrapcooking ». S’il n’y avait pas eu le prix, je pense que je les aurai dévalisés encore plus ! 🙂

Voici leur site internet : http://www.lacuisineriedeschartrons.com/site/accueil.php. Sincèrement, je ne le trouve pas très bien fait. Par contre, leur catalogue est très bien réalisé, et je trouve qu’il donne envie. Voici le lien pour y accéder : http://www.lacuisineriedeschartrons.com/site/catalogue/catalogue.pdf

Voici leur adresse :

La cuisinerie des Chartrons
50, Cours Portal
33000 Bordeaux

Madeleines en robe de chocolat

J’avais pour idée dans les semaines à venir de m’offrir un moule à madeleines, et de réaliser de jolies madeleines dont je suis assez friand. Et puis Marie Cook m’a demandé conseil pour la réalisation de madeleines, pour l’obtention de la fameuse bosse, et je me suis trouvé bien bête parce que je n’en avais jamais fait. Bon, en même temps, c’est vrai avec beaucoup de choses pour moi en pâtisserie, j’ai encore beaucoup à expérimenter.

Ma femme a une super recette de famille, mais que nenni, hors de question de la divulguer. Là dessus, je la comprends. Je me suis donc mis à la recherche de la recette « classique » des madeleines. En fait, il y en a plusieurs qui circulent. Mon choix s’est porté sur la recette de Lenôtre, je crois que l’on peut dire que c’est une valeur sûre.

C’est sur le blog de Piroulie que j’ai trouvé cette recette qui m’a paru pas mal du tout. Je ne pouvais pas m’arrêter aux simples madeleines, j’ai donc fait des madeleines en coques de chocolat.

Recette de Lenôtre pour 27 madeleines :

Ingrédients :
3 oeufs
130g de sucre
20g de miel doux (pour moi, du miel toutes fleurs)
150g de farine
125g de beurre pommade (il faut le sortir du réfrigérateur plusieurs heures avant)
1 pincée de sel
5g de levure chimique (1/2 sachet environ)
le zeste d’un demi citron
150g de chocolat à 70% pour les coques

Instructions (j’ai un peu adapté la recette du blog de Piroulie; Piroulie, j’espère que tu ne m’en voudras pas) :

Battre les oeufs, le sucre, la pincée de sel et le miel ensemble jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Rajouter la farine et la levure, bien battre jusqu’à obtenir un mélange homogène (assez longtemps, pour bien diffuser la levure).

Rajouter en dernier le beurre pommade ainsi que le zeste de citron. Fouetter bien, le mélange se raffermit.

Mettre le récipient couvert au réfrigérateur toute une nuit.

Le lendemain, préchauffer le four à 230°C pendant 10 à 15 minutes. Beurrer et fariner les empreintes du moule. Au dernier moment, disposer dans chaque empreinte du moule une cuiller à soupe de pâte (l’équivalent d’une cuiller à soupe rase) sans l’étaler. Enfourner et baisser tout de suite le four à 200°C. Laisser cuire entre 3 et 5 minutes (j’ai laissé 4 minutes). Au bout de ce temps, la pâte moule bien l’empreinte et on distingue un « trou » où va se former la bosse. Baisser le four à 180°C et laisser cuire encore 4 à 5 minutes. Surveiller que les madeleines soient dorées mais pas trop. Sortir ensuite le moule du four. Démouler les madeleines après quelques minutes.

Quand les madeleines ainsi que le moule sont bien refroidis, faire fondre le chocolat au bain marie. Quand il est bien fondu, l’étaler avec un pinceau de cuisine dans les empreintes (ne pas hésiter à mettre la dose sous peine que cela n’accroche pas assez la madeleine) et disposer chaque madeleine par dessus aussitôt. Quand l’opération est finie, mettre le tout au réfrigérateur. Sortir au bout d’une heure (au minimum) et démouler. Et voilà ! de belles madeleines en coque de chocolat 🙂

Pour les bordelais : boutique Labo & Gato

Situé au centre ville de Bordeaux, non loin de la place de la victoire, se trouve la boutique Labo & Gato, spécialisée dans la vente de produits alimentaires et de matériel pour la pâtisserie.

Une vraie caverne d’Ali Baba pour l’amateur de pâtisserie que je suis.

On y trouve notamment des chocolats de couverture Valhrona, des purées de fruits, des colorants alimentaires, de la poudre d’amandes spéciale macarons, du fondant, de la fève tonka, … et énormément d’autres choses !

Au niveau du matériel, il y a de quoi faire aussi : des poches pâtissières, des douilles, des cerles/cadres à tarte ou entremets, … et encore bien d’autres !

Les propriétaires sont très sympathiques et de bon conseil, ce sont deux frères, l’un issu du milieu professionnel de la pâtisserie, l’autre du milieu de l’agroalimentaire.

Vous pouvez effectuer vos commandes directement sur leur site internet, ils font les livraisons à domicile. Voici leur site internet : Labo & Gato

Dès le mois de septembre 2012, ils nous ouvrent leur laboratoire pour des cours, et quels cours ! : confectionner un opéra, des macarons, des mille-feuilles, des religieuses par exemple. Pour voir leur programme, ça se passe ici.

Voici leur adresse :
Labo & Gato
61 Cours Pasteur
33000 BORDEAUX

Lancement du blog

Ça y est, je m’y mets !! Après moults réflexions, je crée mon blog pour partager mon expérience de la pâtisserie, autant que cela serve à d’autres personnes. Les informations que j’ai pu récupérer pour mon propre compte à droite ou à gauche sur la blogosphère dans le but de me lancer ou de parfaire des recettes m’ont pour ma part beaucoup servi 🙂

Revenez donc régulièrement visiter ce blog et constater mon plus beau défaut : la gourmandise.

%d blogueurs aiment cette page :